Pepiniere

MAIS QUE SONT LES REVOLTES DU BOUNTY DEVENUS ?

CREATION AU THEATRE JEAN VILAR DE SURESNES LE 7 MARS 2009
(reprise au Théâtre du Fon du Loup à Carves les 4 et 5 juin 2010)
Prochaines dates : les 22 et 23 février au Théâtre Côté Cour de Mézin (47)
Texte et mise en scène Sébastien Laurier
Collaboration artistique Laurent Laffargue
Avec Sébastien Laurier

Et la voix de Repa Simonnet
Scénographie Philippe Casaban, Eric Charbeau
Création vidéo Benoit Arène
Création musicale David Chazam
Création lumière Yannick Anché

Production Compagnie du Soleil Bleu
Coproduction Théâtre de Suresnes Jean Vilar, OARA – Office Artistique de la Région Aquitaine.
Avec le soutien de la Région Aquitaine, du Théâtre du Fon du Loup de Carves.

En résumé

Le 15 janvier 1790, au fin fond des mers du Sud, Fletcher Christian et huit mutins de la Bounty fuient la Royal Navy. Accompagnés d’hommes et de femmes de Tahiti, ils s’installent sur une île déserte : Pitcairn.
Quinze hommes, douze femmes. Un bébé.
Neuf blancs, dix-huit Polynésiens. Un bébé.
Près de vingt ans plus tard, on retrouve leur trace : il y a neuf femmes, vingt-trois enfants et un seul homme. Sur les quatorze hommes morts, treize se sont entretués. Que s’est-il passé ?
Plus de deux cent ans après les évènements, un homme, installé dans son salon, mène une véritable enquête historico-théâtrale, cherchant à démêler le mythe de la réalité.
A l’aide de livres, de films hollywoodiens, d’un ordinateur, le narrateur décortique ces faits historiques et analyse comment un groupe d’individus, à partir du rêve d’une nouvelle vie en est venu à vivre un cauchemar.
Confrontant des sources incertaines et contradictoires, notre héros invente sa propre vérité, révélant peu à peu la figure d’un Robinson contemporain qui se heurte à ses illusions et qui réalise une quête beaucoup plus intime, beaucoup plus enfouie qu’il ne l’avait envisagée.

Note d’intention
Revue de presse
Dates de tournée
Sud Ouest L’homme faiblit, la citadelle vacille
Sud Ouest Le public embarqué sur la « Bounty »

Les commentaires sont fermés

Menu Title